La vie sociale


La fin de l'année scolaire 2014-2015 se termine sous le soleil et la joie !

Crédit photo : Collège Maria Montessori. Toute reproduction interdite.


  

“Notre plan vise avant tout à rendre possible la mise en valeur de la personnalité dans les conditions sociales actuelles. Une telle éducation n’a donc pas le droit de réduire l’instruction à la spécialisation susceptible d’assurer « une bonne place » pour l’avenir ”

 

Maria Montessori – de l’enfant à l’adolescent (ed Clio p 134)

 

La réforme essentielle aux yeux de maria Montessori consiste à permettre aux jeunes d’accéder à leur indépendance économique, d’acquérir ainsi leur propre autonomie et se sentir capable de réussir dans la vie par leurs propres efforts et propres mérites, le collège étant vécu et géré comme une microsociété à part entière leur permet d’être en contact avec la réalité suprême de la vie. Ils développent également un sens moral très fort.

 

“Le domaine spécifique de la morale est la relation entre les personnes ; c’est la base même de la vie sociale. La morale doit être vue comme la science de l’organisation d’une société d’hommes dont la valeur suprême doit être la personnalité même de ses membres et non l’efficacité de ses machines.”

 

Dr. Maria Montessori, Education et paix, Preface p 22

 

La vie sociale s’organise autour de deux pôles :

  • Vie résidentielle, ne retournant pas chez eux le soir, les jeunes apprennent à vivre ensemble. Ils doivent respecter les règles qui régissent la vie communautaire, à tour de rôle assurer l’entretien de leur habitation, le ménage, les repas du soir, gestion des animaux, le jardin…c’est un premier aspect de l’accès à l’indépendance.

  • La Micro-économie, les jeunes réalisant des travaux permettant de produire ou réaliser des produits qui sont ensuite revendus, les mettant ainsi en mesure d’acquérir leur indépendance économique. Une demi-journée par semaine est dédiée au travail au profit de la communauté. Dans les collèges existants les jeunes réalisent des confitures, des biscuits, des bijoux, des objets en bois, revendent les œufs provenant de leurs poules ou revendent des pommes de terre, organisent des soirées pizza….

     

    - Le type de travail entrepris est décidé en groupe, et souvent pour l’initialiser, part d’une activité mise en place au niveau des études (projet animal, jardin, atelier pyrogravure…)

    - Les produits sont ensuite revendus par le biais de réseaux à développer, au marché local, familles, amis …

    - L’argent ainsi gagné par leur propre travail est réinvesti pour la communauté et permet de financer de nouveaux projets

Crédit photo : Collège Maria Montessori. Toute reproduction interdite.

Vous pouvez nous contacter par mail à l'adresse suivante : contact@montessori-aiglons.com

Ou bien par téléphone au 04 50 68 96 38, laissez un message, nous vous rappellerons rapidement.

Suivez-nous
Suivez-nous